Les plantes médicinales et leurs applications thérapeutiques.

 

Date Jeudi 18 décembre 2008 à 20h30

 

Description Thymus vulgarisLes plantes médicinales et leurs bienfaits, sera un sujet largement développé au cours d’une conférence présentée par Claudine Luu, Docteur en Pharmacie, Docteur es-Sciences et Directrice de l’IMDERPLAM (Institut Méditerranéen de Documentation d’Enseignement et de Recherche sur les Plantes Médicinales).

Les plantes médicinales ont toujours tenu une place importante dans le domaine de la santé. Traditionnellement, elles font partie de notre vie : c’est une tisane le soir pour digérer, c’est un mal de gorge que l’on enraye avec un gargarisme, c’est une tisane de thym qui permet de dissiper la lourdeur d’un repas un peu trop abondant et bien arrosé.

Aujourd’hui les moyens modernes permettent d’extraire des plantes, leurs principes actifs. Nous les retrouvons d’une part dans les formes médicamenteuses qui nous sont prescrites par nos médecins, et d’autre part, dans les compléments alimentaires liquides, en gélules ou en comprimés qui sont eux aussi le plus souvent, d’origine végétale.

C’est pourquoi le domaine de la Phytothérapie se développe de plus en plus. Elle fait largement appel aux plantes médicinales de France, mais aussi des pharmacopées étrangères. De nombreuses plantes chinoises, indiennes et amazoniennes sont proposées couramment pour tenter d’apporter des solutions dans le domaine strictement médical comme le diabète, l’immunité, les migraines, la dépression nerveuse, mais aussi pour le bien-être : l’anti-vieillissement, la fatigue, l’excès de poids, les performances sexuelles ...

Cependant leur mise sur le marché est entravée par une législation française lourde et onéreuse. De ce fait, elles sont le plus souvent distribuées sans avoir reçu d’autorisation. Elles font partie d’un commerce quelquefois parallèle qui manque parfois de contrôle de qualité.

Sur le plan national, la production de plantes médicinales pourrait être un département de l’agriculture à développer. Certaines régions comme l’Anjou, la région Rhône Alpes, sont déjà bien orientées vers ces cultures. D’autres régions comme l’Auvergne, les Pyrénées, sont plus actives dans le domaine de la cueillette spontanée.

Le Languedoc Roussillon a une activité réduite dans ce domaine. Mais sur la demande des agriculteurs qui cherchent une diversification dans leur production, il faut espérer que cette filière puisse se développer et qu’elle soit soutenue par la Chambre d’Agriculture. Rappelons que l’Europe de l’Est était un très gros fournisseur de plantes médicinales, et que la désorganisation politique qui a suivi les évènements de ces dernières années, a largement ralenti ses productions.

Depuis plus de trente ans, une Association dans la région de Montpellier, propose des formations sur les plantes médicinales, formations qui s’adressent à tous : particuliers, producteurs, mais aussi professionnels de la santé.

 

Lieu 34680 Saint Georges d'Orques, Maison des anciens.

 

Renseignements et inscription Renseignements et inscription
Numéros de téléphone 04 67 29 60 05
Courriel Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Site internet www.imderplam.com
Participation Entrée libre

Partagez cette page dans vos réseaux sociaux. Vous avez aimé cette page ? Faites le savoir à votre entourage.

Publicité