Publicité

La Lavande des Pyrénées
    


  Nom scientifique : Lavandula angustifolia subsp. pyrenaica
  Autres noms scientifiques : Lavandula officinalis proles pyrenaica, Lavandula officinalis var. pyrenaica, Lavandula pyrenaica, Lavandula vera var. pyrenaica.
  Nom occitan : Badafa, Badassa, Espi, Espic, Lavanda, Lavando.
  Id : 449
  Famille des : Lamiacées (Labiées)
  Comestible : Oui
  Cycle de vie : Vivace
  Altitude : 1800 m
  Plante mellifère : Oui

Structure
  Caractéristiques de la Feuille : persistant. Limbe : simple.

Informations complémentaires
  Plantes de la famille des : Lamiacées (Labiées)


  Répartition en France
Chorologique de la flore de France
Présence non signalée Présence non signalée
Présent Présent
À vérifier A vérifier
Douteux Douteux
Cité par erreur Cité par erreur
Disparu Disparu

Source : CATMINAT Philippe Julve
Catalogue des Milieux Naturels

Photos
  Planche

Source :
Plantillustrations.org (François Pierre Chaumeton, Flore médicale, 1833)
License : Copyleft



  Autres plantes dans la catégorie : Fleurs comestibles

La Pensée sauvage ( Viola tricolor )
Le Safran ( Crocus sativus )
L'Aphyllante de Montpellier ( Aphyllanthes monspeliensis )
La Bugle petit pin ( Ajuga chamaepitys )
Le Genêt scorpion ( Genista scorpius )

  Autres plantes du genre : Lavandula

La Lavande stéchade ( Lavandula stoechas )
La Lavande aspic ( Lavandula latifolia )
La Lavande vrai ( Lavandula angustifolia )







  Proposer l'ajout d'une nouvelle plante dans l'herbier ou la modification d'une existante


Haut de page  Haut de page  Haut de page

Commentaires   

Lavandin  Claire C 29-12-2015 21:54
Bonjour,j'ai une question:est ce que le Lavandin est comestible? Les épis séchés peuvent ils être utilisés en cuisine? Merci :)

Et un grand merci pour votre site,il fait rêver mes yeux et mes papilles ;)
Répondre  Répondre en citant  Citer  
RE: Lavandin  JCS 29-12-2015 23:16
Bonjour et merci pour le compliment.

Oui elle est comestible au même titre que les autres, bien que l’on ne les mange pas réellement, seulement avec parcimonie pour parfumer la pâtisserie, liqueur, tisane. Elles sont surtout utilisées en parfumerie et en aromathérapie, produits pour le corps, désodorisant
Répondre  Répondre en citant  Citer  

Réseaux sociaux

Partagez cette page dans vos réseaux sociaux. Vous avez aimé cette page ? Faites le savoir à votre entourage.

Recherche

Récolte

(22 Février)


Les racines Consoude officinale
Les feuilles de Cressonnette
Les rosettes du Crépis à feuilles de bourse à pasteur
Les rosettes d' Arrucat
Les rosettes de Vipérine vulgaire
Les fleurs de Souci des champs
Les feuilles du Nombril de Vénus
Les jeunes feuilles de Centranthe rouge
Les pignons du Pin parasol
Les rosettes de Capselle bourse-à-pasteur

.. et bientôt ..

(autour du 25 Mars)


Les rosettes du Crépis à feuilles de bourse à pasteur
Les feuilles du Maceron
Les rosettes de Campanule raiponce
Les rosettes du Crépis de Nîmes
Les fleurs de Souci des champs
Les fruits du Néflier
Les racines du Plantain lancéolé
Les pignons du Pin parasol
Les racines du Plantain majeur
Les jeunes feuilles de Renoncule ficaire

Vu de la route

20 février
Crépis de Nîmes

Les vignes jaunissent.
Crépis de Nîmes

© 2019

Garrigue Gourmande

Tous droits réservés