Publicité

Nombrils de Vénus au vinaigre

  Récolte : 10 min
  Cuisson : 5 min
  Préparation : 10 min

  Ingrédients :  (pour 1 bocal d'un litre et demi)

1 l d'eau
25 cl de vinaigre d'alcool
500 g de Nombril de Vénus
1 branche de Thym commun
1 branche de Romarin
4 gousses d'ail
10 grains de Poivre noir

  Préparation :

Récolter les jeunes pousses de nombril de Vénus à la fin de l'hiver quand elles sont encore vertes.
Faire bouillir l'eau et le vinaigre.
Remplir un bocal avec les nombrils de Vénus, l'ail, le romarin, le thym et le poivre en tassant un peu.
Verser l'eau bouillante par-dessus, secouer le bocal pour faire remonter l'air encore emprisonné, remettre de l'eau jusqu'au bord et fermer hermétiquement.
Attendre un mois avant de déguster.

  

  Présentation :

Servir comme des cornichons à l'apéro.

  Conseils et Idées :

Le nombril de Vénus n'a quasiment aucun goût. Il prendra celui des aromates que l'on aura mis avec le vinaigre. Par contre, la saveur âcre qu'il avait avant disparaît pendant la macération.


  Informations complémentaires

Plante Plante
Le Nombril de Vénus
Photo Photo
Serpolet
Serpolet
avec le mot-clé
"Thym"
Photo Photo
Branches de Romarin
Branches de Romarin
avec le mot-clé
"Ail"
Photo Photo
Thym commun
Thym commun
avec le mot-clé
"Thym"



Haut de page  Haut de page  Haut de page


  Partager une recette faite maison à base de plantes sauvages

Commentaires   
jolie idée recette !  irisa 18-03-2009 15:01
cette recette me plait , je découvre cette plante avec un livre dont je parle ici :
http://cuisinetcouleurs.canalblog.com/archives/2009/03/16/12994477.html
J'en ai mangé en salade ! c'est très croquant, un peu acidulé , je n'y ai pas trouvé d'amertume dérangeante !
Je vais indiquer un lien vers votre site si vous me le permettez ? merci !
Répondre  Répondre en citant  Citer  
nombril de vénus  gingembre 20-03-2009 22:06
je découvre ce site par l'intermédiaire d'irisa... je sens que je vais y trouver pas mal de choses intéressantes... merci...
Répondre  Répondre en citant  Citer  
ombilic  colibri 04-04-2009 20:04
comme Irisa, qui m'a dirigée vers vous, je n'ai pas trouvé d'amertume à l'ombilic que j'ai cueilli récemment en Bretagne. Question de saison, de région ? Mon blog culinaire n'est pas spécialisé en sauvages, mais j'en consomme beaucoup (j'adore), et j'ai remarqué dans votre liste beaucoup de plantes que vous donnez pour non comestibles, alors que j'en mange... depuis l'enfance ! Je suis tj vivante et plutôt en bonne santé ! Qq livres sur le sujet les donnent également pour comestibles. En tout cas, merci, votre blog paraît fort riche et passionnant. Je viendrai souvent glaner et... cueillir !
Répondre  Répondre en citant  Citer  
plantes de pierre seche  L.G. 23-10-2010 09:15
salut, votre blog je le garde au chaud au coin de la cuisinière et je vais mettre en pratique vos recettes
L.G. du http://pierreseche.over-blog.com
Répondre  Répondre en citant  Citer  

Réseaux sociaux

Partagez cette page dans vos réseaux sociaux. Vous avez aimé cette page ? Faites le savoir à votre entourage.

Récolte

(16 Août)


Les graines de Chénopode Bon-Henri
La Germandrée petit-chêne
Les feuilles d' Amarante réfléchie
Les fleurs de Reine-des-prés
Les fleurs de Lamier blanc
Les fleurs de Salsepareille
Les sommités fleuries de Barbarée commune
Les feuilles d' Angélique officinale
Les inflorescences de Chénopode Bon-Henri
Les fleurs d' Origan

.. et bientôt ..

(autour du 16 Septembre)


Les feuilles d' Angélique officinale
Les fruits du Sumac des corroyeurs
Les fruits d' Angélique officinale
Les feuilles de Lamier pourpre
Les feuilles de Laiteron des maraîchers
Les feuilles de Roquette
Les fruits du Figuier de Barbarie
Les fleurs de Lamier blanc
Les fleurs de Campanule raiponce
Feuilles et tiges de Pourpier

© 2018

Garrigue Gourmande

Tous droits réservés