Publicité

Salade de pissenlits aux lardons

La plus connue des salades sauvages est présente partout dans le monde et bien qu’elle soit polymorphe, elle reste néanmoins facilement reconnaissable grâce aux sections de ses feuilles en forme de triangle renversé. On n’en trouvera guère dans le Midi et en garrigue; trop chaud, trop sec. Je vous propose d’aller dans les Alpes et de les gouter à travers une recette de Mika qu’elle a l’habitude de servir à ses convives.

  Récolte : 10 min
  Cuisson : 15 min
  Préparation : 15 min

  Ingrédients :  (pour 4 personnes)

4 bonnes poignées de rosettes de Pissenlits
200 g de lardons
4 oeufs

Pour la vinaigrette.

1 c. à s. de moutarde
3 c. à s. de vinaigre de vin
2 c. à s. d’huile d’olive
2 c. à s. d’huile de tournesol
4 gousses d’ail
Sel et poivre

  Préparation :

Rincer les pissenlits à grande eau, les égoutter.

Remplir une casserole d’eau froide, y mettre les œufs et porter à ébullition, laisser cuire 2 minutes à partir du moment où l’eau boue. Les plonger 5 minutes dans de l’eau froide. Les éplucher et réserver.

Faire revenir les lardons dans une poêle jusqu'à ce qu’ils deviennent croustillants, jeter la graisse.

Dans un saladier, préparer une vinaigrette relevée, bien aillée, bien vinaigrée, y ajouter l’ail haché.

Ajouter les rosettes de pissenlit, les lardons et les œufs coupés grossièrement.

  

  Présentation :

Mélanger au moment de servir.


  Informations complémentaires

Plante Plante
Le Pissenlit
Plante Plante
Le Pissenlit luisant
Photo Photo
Pissenlit
Pissenlit
avec le mot-clé
"Pissenlit"
Photo Photo
Ail rose sauvage
Ail rose sauvage
avec le mot-clé
"Ail"



Haut de page  Haut de page  Haut de page


  Partager une recette faite maison à base de plantes sauvages

Commentaires   

RE: Salade de pissenlits  tagada 18-02-2014 19:21
Seule la plante jeune est comestible.Evitez le pissenlit fleuri ou qui a fleuri, l'amertume de la plante la rend peu agréable au goût.
Répondre  Répondre en citant  Citer  

Réseaux sociaux

Partagez cette page dans vos réseaux sociaux. Vous avez aimé cette page ? Faites le savoir à votre entourage.

Récolte

(18 Décembre)


Les racines du Plantain lancéolé
Les fruits du Néflier
Les racines de Salsifis des prés
Les feuilles du Géranium à feuilles rondes
Les racines charnues de Campanule raiponce
Les racines de Salsifis austral
Les rosettes d' Urosperme de Daléchamps
Les feuilles du Nombril de Vénus
Les rosettes du Crépis à feuilles de bourse à pasteur
Les racines du Plantain moyen

.. et bientôt ..

(autour du 18 Janvier)


Les Cynorrhodons de l' Églantier
Les rosettes de Capselle bourse-à-pasteur
Les fruits noirs de l' Olivier européen
Les rosettes d' Amarante queue de renard
Les feuilles de Cressonnette
Les racines de Grande bardane
Les rosettes de Terre-grèpe
Les racines du Plantain corne-de-cerf
Les rosettes de Saint Joseph
Les rhizomes d' Hélianthe rouge foncé

© 2018

Garrigue Gourmande

Tous droits réservés