Publicité

Gelée de mûres

Tout le monde s'est déjà écorché les jambes à cause de cette « maudite » ronce bardée d'épines. Pour lui faire payer cet affront, on lui substitue volontairement ses fruits pour les manger. Voici comment en faire une gelée.

  Récolte : 15 min
  Cuisson : 30 min
  Préparation : 1 h

  Ingrédients :

1,5 kg de mûres
1 kg de sucre
de l'eau

  Préparation :

Laver et équeuter les mûres.
Les mettre dans une casserole avec un verre d'eau, porter à ébullition et cuire 10 minutes pour que le fruit éclate.
Passer le tout à travers un torchon ou un chinois étamine afin de récupérer le maximum de jus (sans pépin, sans peau, et sans pulpe).
Ajouter au jus obtenu (environ 1 litre) l'équivalent de son poids en sucre, faire cuire jusqu'à ce que le liquide devienne sirupeux en écumant de temps à autre.
Mettre en pots.

  

  Présentation :

Tartiner sur des toasts grillés au petit déjeuner ou mélanger à un yaourt nature.

  Conseils et Idées :

Cueillir les mûres fin août quand elles sont bien mures et qu'elles se détachent facilement.
Attention : prévoir un gant pour tenir le rameau et cueillir avec l'autre main.


  Informations complémentaires

Plante Plante
La Ronce commune
Photo Photo
Sirop et gelée de sureau
Sirop et gelée de sureau
avec le mot-clé
"Mûre"
Photo Photo
Gelée de baies d'églantier (ou de gratte-cul)
Gelée de baies d'églantier (ou de gratte-cul)
avec le mot-clé
"Gelée"
Photo Photo
Ronce commune
Ronce commune
avec le mot-clé
"Ronce"



Haut de page  Haut de page  Haut de page


  Partager une recette faite maison à base de plantes sauvages

Réseaux sociaux

Partagez cette page dans vos réseaux sociaux. Vous avez aimé cette page ? Faites le savoir à votre entourage.

Récolte

(17 Février)


Les rosettes d' Amarante queue de renard
Les rosettes de Vipérine vulgaire
Les feuilles du Nombril de Vénus
Les racines de Salsifis austral
Les racines du Plantain majeur
Les tiges et les boutons floraux de Tussilage
Les rosettes de Saint Joseph
Les racines Consoude officinale
Les fleurs de Tussilage
Les racines du Plantain lancéolé

.. et bientôt ..

(autour du 20 Mars)


Les fruits du Néflier
Les fleurs de Souci des champs
Les racines du Plantain lancéolé
Les feuilles du Maceron
Les rosettes du Pissenlit
Les rosettes du Crépis de Nîmes
Les jeunes feuilles de Centranthe rouge
Les racines de Salsifis des prés
Les rosettes de Campanule raiponce
Les pignons du Pin parasol

© 2019

Garrigue Gourmande

Tous droits réservés