qualifie une plante dont la dispersion des graines est assurée par la plante elle-même qui par une action mécanique projette ses graines au loin.
(ex. Le concombre d'âne qui est capable d'expulser ses graines à plusieurs mètres.)
qualifie une plante dont la dispersion des graines est assurée par l'effet de la gravité.
Les fruits ou les graines tombent naturellement à proximité de la plante.
qualifie une plante dont la dispersion des graines est assurée par les animaux grâce à leur plumage ou leur pelage.
(ex. Le Gaillet gratteron, dont les fruits, munis de petit crochet, s'accrochent aux poils des animaux et aux fibres de nos vêtements.)
qualifie une plante dont la dispersion des graines est assurée par le vent.
(ex. le Pissenlit dont les akènes plumés, en forme de parachute, peuvent être véhiculés par l'air et retomber à des kilomètres de la plante.)
qualifie une plante dont la dispersion des graines est assurée par les animaux qui les ramassent et les stockent.
(ex. L'écureuil ramasse des glands et les stocke ou les enterre pour les manger ultérieurement, mais il lui arrive de les oublier.)
qualifie une plante dont la dispersion des graines est assurée par les fourmis.
qualifie une plante dont la dispersion des graines est assurée par l'eau ou dont le fruit est ouvert par l'action de la pluie.
Dans beaucoup de cas les graines possèdent des poches d'air leurs permettant de flotter.
(ex. Le nénuphar, comme beaucoup d'autres plantes aquatiques.)
qualifie une plante dont la dispersion des graines est assurée par les animaux après un transit intestinal.
L'animal ingurgite des graines ou des fruits qui sont alors déféqués en d'autres endroits.
Certaines graines sont résistantes aux acides gastriques, ne sont donc pas digérées, mais vont utiliser les excréments comme un terrain fertile pour se développer.
qualifie une plante dont la dispersion des graines est assurée par les insectes.
qualifie une plante dont la dispersion des graines est assurée par les animaux en général.

Dont on distingue :

Ornithochore (par les oiseaux)
Entomochore (par les insectes en général)
Myrmécochore (par les fourmis)
Épizoochore (par transport sur le plumage ou le pelage des animaux)
Endozoochore (par transit intestinal des animaux)
Diszoochore (par les animaux, mais stocké)
Partagez cette page dans vos réseaux sociaux. Vous avez aimé cette page ? Faites le savoir à votre entourage.

Récolte

(29 Mars)


Les racines de Salsifis des prés
Les cônes femelles du Mélèze commun
Les jeunes pousses fertiles de Prêle des champs
Les rosettes de Porcelle
Les racines du Plantain majeur
Les jeunes pousses de Salsepareille
Les fleurs du Crépis de Nîmes
Les feuilles de Bette maritime
Les racines charnues de Campanule raiponce
Les racines de Grande bardane

.. et bientôt ..

(autour du 29 Avril)


Les feuilles de Doucette
Les feuilles basales d' Onagre bisannuelle
Les feuilles de Consoude officinale
Les jeunes pousses de Fragon faux houx
Les jeunes feuilles de Bourrache
Les fleurs de Tussilage
Les fleurs de Pissenlit
Les tiges du Maceron
Les feuilles de Rumex crépu
Les jeunes pousses de Bryone dioïque

Publicité