Publicité

Le Nénuphar jaune
      


  Autres noms communs : Aillout d'eau, Plateau
  Nom scientifique : Nuphar lutea
  Autres noms scientifiques : Nenuphar luteum, Nuphar lutea subsp. asericea, Nuphar lutea var. sericea, Nuphar lutea var. submersa, Nuphar rivularis, Nuphar sericea, Nuphar sericea, Nuphar systyla, Nymphaea lutea, Nymphona lutea, ... Afficher les 1 autres noms
  Nom occitan : Ninfèa
  Id : 613
  Famille des : Nymphéacées
  Comestible : Oui
  Cycle de vie : Vivace
  Utilisée en phytothérapie : Oui
  Méditerranéenne : Non
  Protégée : Oui (détails)
  Altitude : 800 m
  Hygrométrie : Aquatique
  Halophyte : Non
  Type de Végétal : Herbacée
  Type de Racine : Rhizome
  Taille : 1 m à 3 m
  Habitat : lacs, marres, étangs, rivières, en eaux douces stagnantes ou à faible courant, de préférence sur fonds vaseux et une profondeur maximum de 3 mêtres..
  Répartition : Toute l'Europe, Asie occidentale, rare en région méditerranéenne.
  Origine : Inde

Éléments reproducteurs
Couleurs de la Fleur
Inflorescence
Période de Floraison :

  Type de Fleur : Fleur solitaire terminale
  Sexualité : Hermaphrodite
  Pollinisation : Entomogame
  Type de Fruit : Akène
  Dissémination : Hydrochore
Propriétés et utilisations
  Propriétés médicinales :
Rhizome : Analgésique, Antiseptique, Astringente, Sédative, calmante, anaphrodisiaque
Fleurs : calmante
Feuilles : Stimule et régule l'activité intestinale

(L) = Légèrement, (F) = Fortement

  Composition :
Rhizome : Tanin (R), Nupharine (alcaloïde)
Fleurs : Vitamine C, Mucilage, Alcaloïdes

pour 100g, (T) = trace de , (R) = riche en
source : Guide nutritionnel des plantes sauvages et cultivées - Francois Couplan

  Utilisation en cuisine : Rhizome :
Tiges : ajoutés aux soupes, cuits comme légume
Fleurs :

Structure
  Caractéristiques de la Feuille : Limbe : simple.
  Type de Racine : Rhizome

Informations complémentaires
  Plantes de la famille des : Nymphéacées


  Répartition en France
Chorologique de la flore de France
Présence non signalée Présence non signalée
Présent Présent
À vérifier A vérifier
Douteux Douteux
Cité par erreur Cité par erreur
Disparu Disparu

Source : CATMINAT Philippe Julve
Catalogue des Milieux Naturels
  Stations : Afficher 1 station(s) sur une carte googlemap


Photos
  Planche

Source :
Plantillustrations.org (Elizabeth Blackwell, Herbarium Blackwellianum 1757)
License : Copyleft



  Autres plantes dans la catégorie : Racines comestibles

L'Ache des marais ( Apium graveolens )
Le Panicaut champêtre ( Eryngium campestre )
La Spirée filipendule ( Filipendula vulgaris )
Le Souchet comestible ( Cyperus esculentus )
La Sagittaire ( Sagittaria sagittifolia )






Haut de page  Haut de page  Haut de page

Réseaux sociaux

Partagez cette page dans vos réseaux sociaux. Vous avez aimé cette page ? Faites le savoir à votre entourage.

Recherche

Récolte

(21 Février)


Les racines de Grande bardane
Les racines charnues de Campanule raiponce
Les jeunes feuilles de Centranthe rouge
Les rosettes de Chicorée à la buche
Les racines de Carotte sauvage
Les rosettes du Crépis à feuilles de bourse à pasteur
Les feuilles du Maceron
Les racines du Plantain lancéolé
Les rosettes de Campanule raiponce
Les fleurs de Tussilage

.. et bientôt ..

(autour du 24 Mars)


Les rosettes de Vipérine vulgaire
Les racines du Plantain corne-de-cerf
Les racines de Carotte sauvage
Les jeunes feuilles de Centranthe rouge
Les racines de Salsifis austral
Les fleurs de Souci des champs
Les rosettes de Terre-grèpe
Les tiges et les boutons floraux de Tussilage
Les rosettes de Saint Joseph
Les rosettes du Crépis à feuilles de bourse à pasteur

Vu de la route

20 février
Crépis de Nîmes

Les vignes jaunissent.
Crépis de Nîmes

© 2018

Garrigue Gourmande

Tous droits réservés