Nombre de lignes au total: 11 Nombre de pages : 1 Nombre de lignes par page : 11
Résultats trouvés pour : Poison

  Autres noms communs, locaux ou populaires : Serpentaire, Fanterne, Pipe, Poison de terre, Pomerasse, Ratelaine, Rateline, Sarrasine.

  Autres noms communs, locaux ou populaires : Bouton-noir, Cerise du diable, Guigne de côte, Herbe emPoisonnée, Mandragore baccifère, Morelle furieuse, Morelle marine, Permenton.

  Nom en occitan : Bèla dama, Bèladòna, Bèla dòna, Belladona, Batón negre, Poison.

  Nom en occitan : Poison, Caprósa, Glou-glou.

  Étymologies des noms français et latins : Dorycnium : Du grec 'doryknion' (nom d'une plante inconnue), de 'dori' (lance) et 'knaô' (je frotte), ce végétal servait à emPoisonner les lances. Source : Dictionnaire étymologique de la flore francaise

  Autres utilisations : Les Gaulois s'en servaient pour emPoisonner leurs flèches.

  Autres utilisations : comme Poison dans l'Antiquité qui provoquait dans la mort une crispation du visage, apellé 'sourir sardonique'.

  Autres utilisations : pour emPoisonner les pointes des flèches

  Notes complémentaires : Toute la plante est toxique, surtout les baies vertes non parvenues à maturité. Bien que les baies noires arrivées à maturité contiennent moins de toxines suivant le lieu de récolte (Nature du sol et exposition) et passent dans certains pays pour comestible, il est fortement déconseillé de les consommées. Plusieurs enfants en France en ont fait l'expérience et se sont emPoisonnés.

  Notes complémentaires : Différentes espèces de tulipes ont été consommées, surtout en période de disette. Mais, leur consommation peut s’avérer dangereuse et a déjà donné lieu à des emPoisonnements.

  Notes complémentaires : Différentes espèces de tulipes ont été consommées, surtout en période de disette. Mais, leur consommation peut s’avérer dangereuse et a déjà donné lieu à des emPoisonnements.

Partagez cette page dans vos réseaux sociaux. Vous avez aimé cette page ? Faites le savoir à votre entourage.